L’importance d’écrire à la main pour accomplir ce que l’on veut!

0
l'importance d'écrire à la main

Vous est-il déjà arrivé d’aller faire votre épicerie et une fois rendu au magasin, vous réalisez que vous avez oublié votre liste de choses à acheter pour votre nouvelle recette? Il est fort probable que vous vous soyez rappelé de presque tout si vous l’aviez écrit à la main. L’importance d’écrire à la main est vrai pour la liste d’épicerie mais aussi pour plusieurs autres actions dans la vie.

En revanche, vous ne vous êtes rappelé de presque rien si vous l’aviez écrit dans votre téléphone, au même titre que si c’était quelqu’un d’autre qui l’avait écrit. Par le fait même, vous risquez de ne pas ramener tout ce que vous aviez écrit sur votre liste et à votre retour, être dans l’incapacité de faire cette nouvelle recette.

L’importance d’écrire à la main pour le conditionnement

C’est un exemple simple, mais je suis certaine que vous saisissez le principe. Il en est de même pour les objectifs que vous voulez atteindre. Lorsqu’on écrit à la main, c’est tout le corps qui se met à la tâche. En plus de faire réagir différentes parties du cerveau en même temps, il y a une mémoire kinesthésique qui s’enclenche avec les mouvements de la main pour tenir le crayon, le papier et faire le mouvement de chacune des lettres.

QUELQUES ÉTUDES

Écrire ses objectifs VS Y penser

Semble-t-il qu’en 1953 ou en 1979, une étude sur les objectifs, au programme MBA de Harvard ou de Yale, s’est faite autour de cette seule et unique question : « Avez-vous fixé des objectifs clairs et écrits pour votre avenir et fait des plans pour les accomplir? ».

L’étude rapporte que seulement 3% des étudiants ont écrit leurs objectifs et un plan pour les accomplir, 13% avaient leurs objectifs en tête et l’autre 84% n’avaient pas d’objectifs. Dix ans plus tard, les mêmes étudiants ont été interviewés de nouveau. Ceux ayant un objectif en tête gagnent un salaire deux fois plus élevé que ceux qui n’en avaient pas. Ce qui est le plus renversant est que ceux ayant écrit leurs objectifs et un plan pour les accomplir gagnent en moyenne dix fois plus que tous les autres combinés. Toutefois, aucune trace de cette étude n’a été officiellement trouvée.

C’est pourquoi Dr. Gail Matthews, professeure au département de psychologie à l’Université Dominican en Californie, s’est intéressée au sujet afin d’obtenir de vraies réponses. La responsabilité, l’engagement et écrire ses objectifs En 2016, Dr. Matthews fait une étude qui va un peu plus loin dans le questionnement. Un total de 267 participants ont été recrutés parmi les entreprises, les organisations et les groupes de réseautage d’affaires. Cependant, seulement 149 participants ont terminé l’étude.

Les participants finaux étaient âgés de 23 à 72 ans, avec 37 hommes et 112 femmes. Les participants venaient des États-Unis, Belgique, Angleterre, Inde, Australie et Japon et comprenaient une variété d’entrepreneurs, éducateurs, professionnels de la santé, artistes, avocats, banquiers, commerçants, prestataires de services humains, gestionnaires, vice-présidents, directeurs d’organismes sans but lucratif, etc.

En plus de déterminer que nous avons 42% plus de chance d’atteindre nos objectifs si nous les écrivons régulièrement à la main, nous avons encore plus de chance de les atteindre si nous les disons à quelqu’un. Ce qui veut dire que ce n’est pas un acte à faire qu’une seule fois. Il faut le faire et le refaire, encore et encore. Elle découvre que plus de 76% des participants qui se sont tenus responsables d’informer, à chaque semaine de leur évolution, un partenaire de responsabilité, ont atteint leur objectif ou avaient accompli plus de la moitié de celui-ci, contre 30% de ceux qui n’avaient rien écrit et qui avaient gardé leurs objectifs pour eux.

« Cette étude fournit des preuves empiriques de l’efficacité de trois outils de coaching: la responsabilisation, l’engagement et l’écriture de ses objectifs », a déclaré Matthews.

L’importance d’écrire à la main pour clarifier ses pensées

Cerveau droit vs cerveau gauche

Le cerveau a deux hémisphères: le cerveau droit, qui représente la pensée et la créativité et le cerveau gauche, qui représente le concret et la logique. Nous avons en moyenne 60 000 pensées par jour, qui sont uniquement traitées par le cerveau droit, ce qui fait qu’on en oublie la majeure partie. Par contre, lorsque nous écrivons à la main les pensées captées par notre conscient, nous utilisons notre cerveau gauche, qui nous permet de clarifier les pensées les plus importantes pour nous.

L’importance d’écrire à la main pour : les objectifs

Le fait d’écrire ses objectifs permet une connexion des deux hémisphères par le corps calleux, qui permet le transfert d’informations et d’en assurer leur coordination. Sans le transfert d’information d’un hémisphère à l’autre, il n’y a pas d’action qui se fera. On n’agira pas sur nos objectifs et ils resteront en pensée, en rêve. Le transfert d’un hémisphère à l’autre est ce qui est essentiel afin de rendre conscient vos objectifs afin de les faire concrètement. Le fait d’écrire ses objectifs à la main nécessite une clarté que le fait d’y penser uniquement ne permet pas.

Quoi faire concrètement pour atteindre ses objectifs?

On l’aura deviné, il faut avoir de quoi écrire à la main! Écrire sur une tablette comme si c’était un papier et un crayon a le même effet, car on fait le geste de chacune des lettres avec la main (pas un clavier).

Chaque année :

• Écrire ses objectifs annuels personnels et professionnels.

Chaque mois :

• Écrire ses objectifs mensuels en rapport avec les objectifs annuels.

Au début de chaque semaine :

• Écrire ses 3 objectifs de la semaine, en rapport aux objectifs mensuels.

• Écrire 3 stratégies pour réaliser chaque objectif (plan d’action).

• Faire connaître ses objectifs à son partenaire de responsabilité.

Chaque jour :

• Écrire 3 principales tâches à faire dans la journée, en lien avec ses 3 objectifs de la semaine et son plan d’action.

À la fin de chaque semaine :

• Écrire ses accomplissements, en rapport aux objectifs déterminés, à son partenaire de responsabilité.

Ainsi, vous mettez toutes les chances de votre côté pour atteindre vos objectifs.

J’ai mis 7 ans à créer des outils pour mes étudiants, jusqu’au jour où j’ai revu une de mes étudiantes, Marybelle Côté, une des 14 femmes nommées Femmes en affaires, à côté de Danièle Henkel, en 2013. Je lui ai demandé ce qu’elle avait fait pour réussir ainsi.

Elle m’a tout simplement répondu : « J’ai appliqué tout ce que tu nous as montré ». Ça m’a donné le coup de pied au derrière pour créer et publier mon journal/agenda, maintenant vendu dans 15 pays, « Votre journal de 90 jours vers le succès », qui contient tous les outils qui permettent de sortir de la première partie de l’histoire et d’avancer vers vos rêves. Si vous le voulez, j’aimerais avoir l’opportunité de vous accompagner afin de vivre votre plein potentiel et d’avancer vers vos rêves !

PARTAGER
Article précédentComment rédiger une étude de cas pour promouvoir son expertise ?
Article suivantPourquoi l’étendue du risque de change est un élément non négligeable!
Louise A. Mercier

Louise A Mercier

Formatrice – Conférencière – Mentor – Auteure

Présidente et fondatrice  SUCCÈS: Mode d’emploi inc.

Question de susciter l’attention d’un père qui plaçait le travail bien en avant tout autre aspect de sa vie. Je croyais qu’il n’y avait que ça, et je suivais l’exemple. Jeune, je souffrais d’une vie familiale fragmentée par manque de « priorisation ». Tellement, que je me suis lancé dans un premier emploi à l’âge de 8 ans,

Comme tu le vis peut-être maintenant, le manque d’équilibre affectait mon parcours mais surtout, me donnait le goût d’arriver à mieux gérer ma propre vie. Consciente des effets d’un déséquilibre, je voulais à tout prix créer une réalité balancée, où rien ne serait négligé et où je pourrais m’épanouir dans toutes les sphères de ma vie.

En devenant courtier immobilier, j’ai pu réellement prendre conscience de ma mission.

Étrange ? Pas du tout.

Tu vois, dans plusieurs cas, nous intervenons pour vendre les maisons de familles éclatées. Et ça, ça me parlait beaucoup. Trop de courtiers intervenaient dans des causes de séparation et très souvent, à la base, ces conflits et dissolutions familiales venaient d’un manque de priorisation. C’était pas voulu et c’était pas prévu. Mais en bout de ligne, le résultat était le même : insatisfaction, déception, tristesse.

Mieux penser, mieux agir et mieux vivre est né d’un désir intense d’aider les individus à se choisir, à se structurer et à s’épanouir.

Enseignante de formation, passionnée de l’immobilier et spécialiste en gestion du temps, j’incarne, je développe et je peaufine des outils de gestion des priorités que je partage avec des milliers d’adeptes depuis 12 ans.

Épouse, maman et femme d’affaires, mon objectif est de te motiver, de t’inspirer et de te guider vers la vie équilibrée que tu mérites.

Parce que c’est possible.

Louise A Mercier, B. Sc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici