François Legault, un modèle de leadership naturel!

0
François Legault, un modèle de leadership

Tous les gestionnaires de PME aimeraient être de grands leaders. Malheureusement, certaines personnes pratiquent des concepts appris ici et là, et n’agissent souvent pas pour les bonnes raisons. Il est facile d’appliquer une notion apprise sur les médias sociaux ou encore, imiter un grand orateur que nous avons observé. Mais qu’en est-il de vivre au quotidien avec ces attitudes ? Observons les comportements de notre premier ministre pendant cette crise du coronavirus et découvrons ce grand leader naturel.

François Legault, un modèle de leadership naturel, plusieurs points le prouvent

Un leader se préoccupe des autres

On parle de plus en plus du leader au service de ses employés. Facile à dire ! Comment peut-on répondre aux besoins des autres si on ne pense qu’à sa carrière et à son prestige ? Être un leader, c’est écouter les besoins des gens qu’on dirige avant nos propres besoins. Regardez monsieur Legault, il agit comme un bon père de famille qui protège ses enfants. Il a la santé de ses concitoyens à cœur et rien ne semble prioritaire à cette cause.

Un leader ne cherche pas toujours à être en première ligne

Combien de gestionnaires recherchent continuellement le premier plan, les honneurs, le prestige ? Pourtant, nous l’avons vu précédemment, un leader doit se préoccuper des autres. Au lieu de penser à sa propre carrière, il doit laisser de la place aux collaborateurs, et leur donner l’occasion de présenter leurs idées. Lors de ses conférences de presse quotidiennes, François Legault laisse autant de place, sinon plus, à ses collègues pour leurs propos qu’il en prend lui-même.

Cette attitude a permis de découvrir de grands talents, comme le docteur Arruda, madame McCann, ainsi que d’autres ministres. N’est-il pas le rôle d’un leader de mettre les autres sur la sellette et de les préparer à devenir meilleurs ? Un gestionnaire qui a du leadership a la responsabilité de développer son personnel.

Un leader est responsable et possède une grande confiance en ses moyens

Le fait de déléguer et de faire confiance aux autres ne nous soustrait pas de nos responsabilités. On délègue ses pouvoirs, mais pas ses responsabilités. Et c’est ici que la confiance en soi et en ses partenaires prend tout son sens. Lorsqu’on manque de confiance, on est méfiant envers les autres, on les craint et on les éloigne.

Le premier ministre du Québec a confiance en lui et il inspire confiance. Yves Boisvert de La Presse indique les propos de Lucien Bouchard à l’endroit de François Legault : « Souvent, je me disais en entrant à l’Assemblée nationale : comment il va traverser ça ? Comment il va s’en sortir ? Mais il restait serein, inspirait confiance et les attaques glissaient sur son dos[1]… »

En plus d’avoir une confiance inébranlable en lui-même, monsieur Legault prend toujours ses responsabilités et celles de tout son gouvernement.

Un leader encourage, soutient et partage ses propos

En gros, les gestionnaires doivent communiquer pour exercer leur leadership. Que ce soit en groupe ou lors de rencontres individuelles, le leader doit partager ses idées, informer des raisons qui orientent ses décisions. Il doit également stimuler et encourager les autres lors de la réalisation des objectifs communs. Ceux qui suivent le point de presse quotidien de 13 heures du gouvernement du Québec remarquent tous ces comportements chez notre premier ministre.

François Legault, un modèle de leadership naturel

[1] https://www.lapresse.ca/covid-19/202003/24/01-5266301-lucien-bouchard-on-est-chanceux-davoir-francois-legault.php

PARTAGER
Article précédentGuide pour gérer une relation de travail à distance dans le contexte de la distanciation sociale!
Article suivantFonderie Lemoltech un manufacturier du Centre-du-Québec veut réduire la progression de la COVID-19!
Gilbert Fortin

Gilbert Fortin offre maintenant aux entreprises ses services de formation et d’accompagnement sur mesure pour les superviseurs et gestionnaires de premier niveau ainsi que pour les propriétaires d’entreprise. Les programmes de formation en groupe et individuelle sont conçus pour répondre aux besoins actuels des entreprises québécoises de tous les secteurs d’activités que ce soit les TPE, les PME ou les grandes entreprises. Les services offerts ciblent autant le nouveau personnel de supervision de première ligne que les gestionnaires et les dirigeants d’expérience. Il enseigne également aux gestionnaires municipaux œuvrant dans le domaine des travaux publics pour le Service aux entreprises du Cégep de Saint-Laurent depuis 2009. Auparavant, il a enseigné des formations universitaires et non universitaires de perfectionnement professionnel en gestion à différentes clientèles de la sécurité publique, et ce, pour l’École nationale de police du Québec de 2010 à 2016. Au cours de cette période, il a été chargé de cours pour l’Université du Québec à Trois-Rivières dans le cadre de programmes universitaires pour deux clientèles de l’ÉNPQ. Il a également enseigné la formation de formateur de 2005 à 2016 ainsi que la formation de coach accompagnateur de 2010 à 2016 pour cette même école. Finalement, il a agi comme conseiller en formation. De 1983 à 2010, il a été policier pour la Ville de Laval et pendant 20 ans, il a supervisé du personnel de première ligne. Adepte de la formation il fait présentement des études de deuxième cycle à l’École nationale d’administration publique en Management public. Il possède également une formation de deuxième cycle en éducation et formation pour adultes ainsi qu’une formation universitaire en administration de services et en gestion des ressources humaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici